Conférence 2012

Joseph COLZANI : Les ateliers de biologie de l’habitat du Centre de Terre

Conférence : vendredi 28 septembre, de 18h à 19h45 (salle 1)

 

Les ateliers de biologie de l’habitat du Centre de Terre

 

Au delà du confort et du côté pratique de leur maison, de plus en plus de femmes et d’hommes sont convaincus de l’existence de liens d’interdépendance entre leur de vie leur bien être et santé .

‘l’association entre le lieu de vie et occupants se manifeste depuis longtemps dans le langage commun  ;son chez soi  ; la maisonnée,(ensemble des personne d’une même maison), personne de bonne maison (renommée) ; murs désignés comme troisième peau…..

L’approche sensible du lieu de vie correspond à une évolution importante par rapport au mode de pensée habituel, focalisée , sur les apparences , une consommation en croissance constante, sur la standardisation .

..

D’autres approches existent ; elles proposent d’inverser la situation en apportant son attention sur l’intérieur de l’habitat et de gérer au mieux les phénomènes interactifs de confort bien être et de santé.

Cette vision redonne de l’importance à une perception sensitive qui demande la présence d’ une enveloppe intérieure dematériaux poreux maintenant en permanence de l’eau en échange dynamique avec l’air intérieur. Ces .matériaux naturels doivent être kinesthésiques, d’odeurs agréable. offrir une diversité de peau et de couleurs

Le Centre de Terre s’est engagé dans cette voie depuis plus de trois décennies dans sa production architecturale.

Ce capital de connaissances acquises à la conception architecturale,à la réalisation de bâtiment neuf, la restauration de bâtiments anciens , l’ont amené à la création de nouveaux matériaux et de procédés naturels plus compatibles avec leur destination., de percevoir d’ autres principes de conception intégrant l’harmonisation «  lieu de vie occupant » intégrant les ‘ grands biens de la société’ ,santé ,richesse réputation carrière, relations.,( connaissances. provenant de la culture traditionnelle chinoise)

 

Il propose mutualiser dans des Ateliers de biologie de l’habitat l’ensemble de connaissances des matériaux biologiques,procédés de mise en œuvre thermique… à celles de la géobiologie,et du feng shui .

 

1 le choix des matériaux ,équipements.

-matériaux :

– naturels, dépourvus de radioactivité naturelle ou artificielle.

– stabilité importante, doivent pouvoir laissés apparents.

– forte inertie ,( faible variation des t° intérieures d’un batiments)

– forte porosité ouverte, de grande surface spécifique ( regulation hygrométrique),absorption importante et rapide de l’humidité intérieure

– perméables à la vapeur d’eau , pouvant assurant un renouvellement naturel de l’air intérieur par perspiration.

-odeur agréable

-faible diffusivité (sensation de chaleur au toucher)

– neutre (sans charge électro-statique).

-protecteur contre radioactivité naturelle,ou artificielle provenant de l’environnement proche

– sans propagation de champs électromagnétiques.provenant de l’installation et équipements électriques

– dépourvus naturellement de la présence de bactéries et de moisissures

– isolants phonique et correcteurs acoustique.

– faible coût énergétique sur l’ensemble du cycle de vie.

-classement au feu M0.

-eviter des variations champs électromagnétiques (ferraillages) dans les chambres

 

Régles de respect de l’environnement

-matériaux à forte durabilité

-Choix de matériaux aux déchets réutilisables ou facilement recyclables

-Ressource en matières premières abondantes et renouvelables.

– faible coût énergétique sur l’ensemble du cycle de vie.

-absence d’odeurs des déchets.

 

Gestion de l’énergie qualité de l’air intérieur

L’énergie

Dès la première esquisse les performances hygrothermiques se en intégrant le niveau de performance a obtenir .

Dans cette stratégie , les apports solaires gratuits doivent être optimisés.(architecture bioclimatique)par la présence d’ une enveloppe intérieure .

Importance du rôle l’enveloppe :le choix des propriétés du matériau prend ici toute sa dimension :

-répondre aux exigences de confort hygrothermique en toutes saisons,
– assurer une bonne qualité de l’air.intérieur(voir procédé Helioterre. ® Atex n°1709.)
une ventilation naturelle par perspiration peut être obtenue en veillant à la perméabibité à l’air de chaque composant de la parois. (voir procédé Helioterre.® Atex n°1709

-Neutraliser un surplus des ions positifs, spécificité des matériaux d’argileux (.Grace à ses propriétés adsorbantes de l’argile les ions + de surface seront fixés puis neutralisés ( les effets cationiques des argiles).

Les équipements :

– Le chauffage
La production d’énergie à produire pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire doit être assurée par un équipement de puissance convenablement étudiée. Le choix du fournisseur de ces appareils doit soigneusement vérifié, ainsi que le lieu de fabrication, demander des références contrôlables.(voir note jointe sur les chaudières à granulés Sonnenkraft)
Préférer des producteurs d’énergie locaux :

-L’electicité

Penser à des solutions alternatives ;énergie solaire Photovoltaïque .éolien ; petite,cogénération, petit hydraulique. Ces solutions rencontrent encore France des difficultés à émerger au niveau national. De nouvelles politiques énergétiques décentralisée se développent plus sûrement à l’échelle locale.
-L’eau.
Réduire la consommation d’eau potable

La consommation d’eau potable continue à augmenter alors que les gisements se rarifient. Une installation de récupération des eaux de pluies mini 6m3 pour les toilettes l’arrosage…envisagée au début des travaux ,minimise le coût de l’installation.

Favoriser l’économie locale et l’innovation.

Choix de matériaux locaux .d’entreprises à l’échelle humaine ouvertes à la transmission de leur savoir et la créativité.

L’ industrie asservie à la finance demeure sans véritablement de contre pouvoir.

L’apparition de nouvelles pollutions comme les effets électromagnétiques des courants hautes fréquences (wifi , handy, téléphone sans fil, radiofréquences ,hyperfréquences,.et leurs incidences encore mal explorées sur les organisme humains suscite des questionnements très sérieux ,au niveau de solutions préventives que l’architecture actuelle devrait assurer, ce qui devient un nouveau problème de Santé

 

 

Le choix du terrain et de l’implantation d’un bâtiment sur ce terrain demande beaucoup d’attention.

 

 

La géobiologie :

C’est un savoir qui daterait de l’époque néolithique , se poursuivi jusqu’ au 13° siècle, le choix de l’implantation des grandes cathédrales en témoignent, sa disparition coïncide avec destruction des templiers au 14° siècle,rentre dans le secret pendant sept siècles.Elle réapparaît avec l’abbé Mermet en 1930, docteur Peyré en 1940 ,et les docteurs Hartman et Curry en Allemagne.

C’est un art et une technique selon (georges Prat, dans son ouvrage « Précis de géobiologie) qui donne comme définition : ‘la géobiologie est l’étude du monde dans lequel nous vivons, des rayonnements qui nous proviennent du Cosmos ou du Centre de la terre ,et de leur action éventuelle sur la santé. Certains lieux sont bénéfiques à l’homme d’autres maléfiques. Il faut donc savoir les bien reconnaître et s’ils sont mauvais, apprendre à les soigner.’

 

 

Le feng –shui,( vent et eau)

« Partout ou nous allons notre maison nous accompagne »citation d’un maître feng Shui :.

Le feng-shui est le prolongement de la médecine chinoise .son origine d’environ 4000 ans provient de l’observation,de la nature.

Lilian Too auteur célèbre de plusieurs ouvrages ,donne comme définition « : Le feng Shui est l’art de vivre en harmonie avec l’environnement, pour obtenir les trois grands biens de l’existance :santé , richesse, et bonheur.

Le feng-shui est pratiqué en Orient tant par les humbles,que par les rihes,a insi que par les hommes d’affaire quiont reconn l’influence qu’il peut avoir sur la bonne marche de leur société.

 

 

Les deux approches sont compatibles, la géobiologie privilégie le lieu sur l’individu . le feng

–shui donne la possibilité à l’individu d’organiser judicieusement son lieu de vie pour apporter des influences positives pour lui et sa famille.

 

Les Ateliers de biologie de l’habitat peuvent proposer plusieurs solutions pour un bâtiment neuf ou de la restauration.avec les prestations suivantes

 

1) Pour l’examen de choix de matériaux et procédés de chauffage .qualité de l’air intérieur

1-a ; examen sur plan d’un bâtiment neuf ou à restaurer, établir une fiche descriptive des travaux à effectuer

1-b ; visite des lieux avec mêmes prestations que celle mentionnées ci-dessus

1-c ;prestation avec accompagnement pendant la durée des travaux

 

2) Etude geobiologique d’un terrain avant la conception du bâtiment avec visite sur les lieux.

 

3) étude fenshui

– sur batiment neuf ou à restaurer

– accompagnement à la conception….

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contrôle Anti-spam (saisir le bon nombre) : *